Destination Languedoc-Roussillon- Midi-Pyrénées

Le site Chevauchées du Sud vous invite à découvrir toute la beauté du Languedoc Roussillon à travers des activités équestres variées.

L’ Aude

De la Méditerranée aux Pyrénées, l’Aude Pays Cathare vous invite à partager son merveilleux patrimoine, ses splendides paysages, son goût de la fête, à découvrir ses traditions et festivals, et rencontrer ses habitants. Mosaïque contrastée de cinq Pays (Pays Lauragais, Pays Corbières Minervois, Pays Carcassonnais, Pays de la Haute Vallée de l’Aude, Pays de la Narbonnaise), l’Aude Pays Cathare vous fait vivre l’histoire avec un grand H, de châteaux en abbayes, et offre d’innombrables ressources naturelles, terrains privilégiés pour l’aventure et les activités de pleine nature… Randonnée pédestre, équitation, cyclotourisme ou VTT, sports nautiques ou sports d’eaux vives, il y en a pour tous les goûts ! La majeure partie du département est sous l’influence du climat méditerranéen. Malgré tout, le département se caractérise avant tout par une grande diversité des paysages de la Méditerranée aux Pyrénées. Ainsi, vous découvrirez les châteaux médiévaux, ces « Citadelles du vertige« , témoignages de l’épopée Cathare, les abbayes et cloîtres romans, mais aussi la Cité médiévale de CarcassonneNarbonne la Romaine, les grottes préhistoriques, qui jalonnent les itinéraires de découverte des amoureux de l’histoire avec un grand H. Vous pourrez aussi flâner sous les ombrages centenaires du Canal du Midi, ou choisir de pratiquer toutes les activités de pleine nature en montagne comme à la mer, dans des décors naturels grandioses ! Randonnées, sports nautiques, cyclotourisme ou VTT, spéléo, l’Aude offre tous les paysages, tous les possibles ! Mais dans tous les cas, cédez à l’invitation des plaisirs gourmands, des grands vins et de la gastronomie audoise, au cœur du plus grand et du plus ancien vignoble de France.

S’étendant sur une grande partie du Pays de la Narbonnaise en Méditerranée (environ 80 000 hectares), le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée est exceptionnel à plus d’un titre. Composé des Corbières maritimes et d’un vaste complexe lagunaire, il représente en France l’un des derniers grands sites naturels préservés, de cette ampleur et de cette diversité, en bordure de Méditerranée. Cet espace riche d’une grande biodiversité abrite une flore et une faune d’exception, des espaces naturels, paysages de vignobles, villes et villages, territoires de vie aux multiples visages. Le Parc propose une découverte douce du territoire (sentiers, sorties et hébergements nature et patrimoine, observation des oiseaux…). Près de 200 km de sentiers répartis en 30 boucles et 2 Sentiers de Grande Randonnée sont proposés aux marcheurs de tous niveaux avec découverte des villages.

De la mer Méditerranée aux Pyrénées, des espaces lagunaires au Massif Central, des Corbières au Lauragais,  l’Aude présente sur l’ensemble de son territoire une palette exceptionnelle de paysages et de sites naturels. Plage de sable fin, lacs marins, eau vive de la vallée de l’Aude, forêts, sommets et plateaux, gorges et avens sont autant de décors naturels pour pratiquer les activités de pleine nature tout au long de l’année et partir à la découverte d’un pays authentique et identitaire.

Tous les chemins du Pays Cathare vous invitent à découvrir une terre riche d’histoire, accueillante et hospitalière. Ici, entre les coteaux striés de vignes, les terres arides, les montagnes creusées de gorges profondes, les chemins racontent le passé; le pas des hommes qui ont bâti les forteresses, les ponts voûtés et les petits villages serrés sur eux-même. En Pays Cathare, vous avancez sur les sentiers ensoleillés qu’arpentaient jadis les hommes à la découverte de paysages impressionnants, de lieux doux et magiques, des citadelles du vertiges accrochées aux falaises, portant en elles la déchirure du passé.

Voir l’Aude en images

Consulter les balades à cheval dans l’Aude

 

Le Gard

Le Gard, ancien territoire Romain, possède une multitude de richesses, réparties dans des territoires vous offrant une diversité de paysages et de senteurs invitant au voyage.

La Camargue et la Méditerranée :

En Camargue, ce que l’on voit en premier, c’est bien sûr le savant mélange des eaux douces ou salées et des terres composant d’inoubliables et si particuliers paysages aux lignes pures se perdant dans un infini d’azur. Mais ce pays ne se dévoile pas au premier impatient, sa découverte se mérite. C’est ainsi en s’enfonçant dans les terres, en pénétrant respectueusement au cœur de ce milieu naturel sauvage et préservé, que le visiteur aura le privilège d’assister à l’envol majestueux des flamants ou au galop frémissant des chevaux sauvages. Pour parfaire ce tableau incomparable mais quelque peu statique, les hommes y ont mis la vie, s’appuyant sur les  éléments de la nature. Le doux va et vient des vagues, les plages de sable fin, le ballet quotidien des chalutiers rythmant la vie d’un port de pêche traditionnel et authentique, le royaume des amoureux de la voile et des sports nautiques… le tout dans la douceur de vivre méridionale. Une véritable invitation à la découverte…

Vignes et Garrigues

Incontournable, Nîmes et ses arènes résonnent encore des clameurs de la liesse romaine. Son aqueduc construit autour de 50 après J.C., sous les empires de Claude et de Néron, consistait à supporter une canalisation conduisant sur 50 kms, les eaux des sources d’Eure, au château d’eau (Castellum) à Nîmes. Autre vestige Romaine, le Pont du Gard est le vestige le mieux conservé de cet ouvrage d’art incontournable… Mais le Gard, c’est aussi l’alliance de deux vallées, celles du Rhône et de la Cèze Sur les rives du Rhône, de nombreux chemins s’offrent au visiteur, l’éventail des paysages, les témoignages d’une histoire riche, le vent, le soleil, et bien sûr, le vignoble omniprésent accompagne le promeneur. Toute jalonnée de fortifications, vestiges romains et médiévaux, la route de la Côte du Rhône gardoise forme un anneau où s’enchâsse, précieux, Tavel, le premier rosé de France. Le paysage gardois de vignes et de garrigue se penche sur le fleuve à Roquemaure où les magistrats du 16ème siècle marquaient déjà les fûts de vin des lettres C.D.R. De son côté, la vallée de la Cèze offre des plaisirs en cascade. Tour à tour rafraîchissante ou tonifiante, la rivière ensorcelle. Surtout ne pas résister et se laisser porter, d’interminables baignades en plongeons espiègles, de tranquilles balades au gré de l’eau à la recherche éternelle de paillettes d’or.

Les Cévennes

Du sommet de l’Aigoual à celui du Mont Lozère, le spectacle est permanent et grandiose. Un souffle vivifiant aère les forêts profondes et les gorges escarpées. Les ruisseaux, de chutes en cascades, sont prétextes à autant de haltes bienfaisantes aux pieds des randonneurs. Depuis peu classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, les Cévennes offrent aux visiteurs des paysages tantôt désertiques, tantôt boisés, pour le plus grand plaisir des cavaliers. Au niveau du Piémont Cévenols, les ardeurs du soleil sont réfléchies par les pierres et inondent les cultures. Garrigue intense, lourdes senteurs de thym, romarin, lavande ou serpolet. Enveloppant le tout, le chant assourdissant des cigales.

On a tous envie de Gard !

Voir le Gard en images

Consultez les balades à cheval dans le Gard

L’ Hérault

Amis cavaliers, l’Hérault est un amphithéâtre ouvert sur notre Méditerranée. Il s’étage ainsi sur quatre gradins principaux :

-les plages bordées de dunes et un chapelet de lagunes et étangs,

-la plaine urbaine et agricole,

-les hautes garrigues recouvertes d’immenses étendues de chênes rabougris,

-les zones montagneuses du Larzac ou du Haut Languedoc.

Les fleuves Vidourle, Hérault, Orb et Aude découpent et traversent du Nord au Sud cette architecture ouverte sur la mer. Cette organisation naturelle de notre territoire et l’action plus que millénaire de l’homme ont initié des paysages d’une très grand diversité.

Si vous traversez le Vidourle et pénétrez dans un l’Hérault en suivant la voie Domitienne, vous découvrirez le site d’Ambrussum et le pays du Lunellois, marqué par ses traditions de bovine. Vos balades vous mèneront ainsi des paysage de marais ou les manades de taureaux camargues se disputent l’espace avec les flamands roses jusqu’aux garrigues où les capitelles vous offriront un refuge contre le soleil.

En marchant plus haut vers le nord, vous récupèrerez le Chemin des Verriers, à partir de Sommières, puis vous traverserez les villages où les gentilhommes verriers ont soufflé et continuent encore de souffler le verre, avec comme principal point de repère : Le Pic Saint Loup.

Du haut de ses 658m, la « Montagne » des montpelliérains habillée de chênes verts et d’arbuste épineux surveille les garrigues environnantes et le « pays de Londres », dans lequel serpente le ravin des Arcs. Plus au Nord encore, vous rejoignez la vallée de l’Hérault qui vous mènera soit sur le pays de Ganges, avec en arrière-plan, la silhouette blanche du massif de la Séranne, pays du Sanglier, où vous pourrez visiter la grotte des demoiselles ; soit en redescendant le fleuve, vous tomberez sur St Guilhem le Désert, petit bijou d’architecture médiévale.

A partir du pont du diable, vous pourrez chevaucher soit de nouveau vers le sud et rejoindre ainsi les plaines de Montpelliérais en passant par l’abbaye de Valmagne, le massif de la Gardiole, et retrouver enfin le bord de mer entre Villeneuve les Maguelones et Sète, avec l’étang de thau , au bord duquel vous pourrez déguster moult coquillages de Bouzigues. Vous pouvez aussi décider de rejoindre le Lodévois-Larzac, à partir duquel vous atteindrez le Larzac méridional et son site magic : le cirque de Navacelles, ou encore le lac du Salagou dans lequel se reflètent ruffes, roches de grès rouge grenat. Plus au nord-ouest et en quittant le Salagou vous pénétrerez dans les Monts d’Orb qui offrent une diversité de paysages que se partagent les «  Faïsses », terrasses aménagées pour la culture de la vigne et les châtaigneraies.

Les massifs du Caroux, de l’Espinouse et de l’Escandorgue s’échelonnent au fur et à mesure que l’on chevauche vers le soleil levant, pour enfin aboutir sur le pays de la Salvetat, le plateau des lacs, situé en plein cœur du Parc Régional du Haut Languedoc, et véritable havre de fraîcheur durant l’été.

Mais votre route ne s’arrête pas là, et vous pouvez redescendre vers le sud, en traversant le Saint Pônais, puis le Minervois, ou encore la plaine biterroise où s’élève l’oppidum d’Ensérune, un point de vue remarquable situé à 120 m au-dessus de la plaine ou encore le site classé de l’étang asséché de Montady.

Enfin, vous rejoindrez le canal du Midi, qui vous permettra de flâner encore un peu à l’ombre des platanes dans notre département de l’Hérault. Bien sûr, notre réseau de tourisme équestre (gîtes et centres équestres) ainsi que la cavalerie appropriée (avec tous les élevages présents dans le département : Camargues, PRE, Lusitaniens, chevaux de couleurs, arabes,…) sont à votre disposition pour vous faire découvrir tous ces espaces et sites merveilleux, avec toutes leurs richesses patrimoniales et naturelles.

 Voir l’Hérault en images

Consulter les randonnées avec âne dans l’Hérault

 

La Lozère

La Lozère est une terre d’accueil exceptionnelle et les cavaliers et leur monture ne sont pas en reste pour trouver des professionnels dignes de cette réputation.

Aux quatre coins du département, vous trouverez des passionnés qui vous feront partager leur amour pour les terres lozériennes, des guides qui vous feront découvrir les chemins, des hôtes qui vous feront vivre des soirées chaleureuses et festives et déguster nos
produits du terroir.

La Lozère a le privilège de compter 4 zones géographiques rivalisant de beauté :

– Vertes au Nord, l’Aubrac et la Margeride sont d’anciennes terres volcaniques riches
d’une faune et d’une flore préservées. Terre de basalte, l’Aubrac offre ses immensités à qui veut bien les admirer, tandis que le granit de la Margeride promet une terre plus verte et plus boisée, traversée par de longs chemins sableux, confortables pour les pieds de nos compagnons.

– Ocres au Sud, les Causses et Cévennes, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO sur la thématique paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen, et le Mont Lozère vous régaleront de panoramas à 360°. La terre de calcaire des Gorges et des Causses a forgée des paysages chaotiques qui ne sont pas sans rappeler les canyons américains. Quant aux Cévennes, au majestueux Mont Lozère et au mystérieux Mont Aigoual, ils sont posés sur une terre de schiste et de granit, imposant ainsi des dénivelés importants.

 Voir la Lozère en images

Consultez les balades à cheval en Lozère

 

Les Pyrénées Orientales

 

De la Méditerranée aux Pyrénées, découvrez une destination nature inégalée ! Vous serez à coup sûr séduit par nos randonnées à pied, en velo, à cheval

Au cœur de l’immense Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes, du Canigou, de 11 réserves naturelles (Nyer ou encore le long du sentier littoral qui traverse la magnifique Baie de Paulilles…), sans oublier la réserve naturelle marine de Cerbère – Banyuls pour une randonnée palmée ! A moins que vous ne préfériez le miroitement du ciel dans le lac des Bouillouses. Plus de 3 500 km balisés dont 50 sentiers de promenades en liberté ou accompagné, laissez-vous guider !

Vous serez charmé par cette terre préservée gorgée de soleil et par son patrimoine naturel inégalé !

Les Pyrénées-Orientales vous offrent sa Nature, son Environnement Protégé. Ici écotourisme , c’est possible ! Amateurs de sport, d’activités de Pleine Nature, de séjours écolos et originaux, vous serez comblés.

De la Méditerranée aux Pyrénées, de 0 à 3 000m d’altitude, la végétation, les paysages, l’habitat changent assurément. C’est ce que vous pourrez découvrir dans les Pyrénées-Orientales. Si l’été est plus propice aux longues randonnées sur les hauts plateaux, les cols et les sommets, les balades au bord de mer ou en plaine, le printemps, l’automne et l’hiver, sont des saisons idéales pour les longues chevauchées à la découverte d’une terre préservée, réputée pour son ensoleillement et sa douceur de vivre !

La randonnée à cheval permet des balades en pleine nature à un rythme suffisamment lent pour admirer les paysages. Pas besoin d’être un cavalier accompli pour en profiter !
Un avant-goût des activités proposées par les centres équestres , de la balade de quelques heures à la randonnée de plusieurs jours, au grès de vos envies… des séjours pour les petits et les grands qui resteront marquer dans vos mémoires.

Les Pyrénées Orientales sont une vraie terre d’accueil pour les cavaliers. Les sentiers, couvrent une grande partie du territoire et vous feront découvrir de vastes paysages diversifiés. Vous êtes dans un paradis pour cavaliers, confirmés ou débutants. Les catalans vous invitent, à pénétrer au cœur de leur vie quotidienne et de leurs traditions.  Au rythme de votre cheval, vous vous régalerez d’un patrimoine préservé, authentique, chargé d’histoire, vous partagerez leurs secrets. En randonnée équestre, vous découvrirez qu’ici l’homme est fait pour la nature, vous allez la redécouvrir avec ses grands paysages entre Méditerranée et Pyrénées. Vous galoperez librement, vous profiterez du plaisir d’être ensemble. Suivez nos guides….

Se promener au cœur des réserves naturelles, du parc naturel des Pyrénées Catalanes, du mont Canigou et des vignobles, découvrir la faune et la flore en randonnées à cheval, en poney ou dans une calèche, pour profiter des plaisirs de l’équitation dans les Pyrénées-Orientales. Les balades équestres vous emmèneront dans la montagne, dans la plaine, au bord de la mer suivant vos envies. Elles vous permettront de tisser un lien avec votre cheval et d’admirer les traces d’une histoire qui est la notre. Les infrastructures ne manquent pas, nombreux sont les clubs, les écoles et les associations équestres qui vous proposeront des sorties à cheval. Ami de la nature, si vous désirez vous promener à cheval seul ou entre amis, rejoignez nos centres de tourisme équestre !

Voir les Pyrénées Orientales en images

Consulter les randonnées à cheval dans les Pyrénées Orientales