Mobilisation du tourisme équestre contre l’augmentation de la TVA

Au 1er  Janvier 2014 les nouveaux taux de TVA ont été appliqués aux produits de tourisme équestre, passant ainsi d’une TVA de 7% à 20%, soit une augmentation de 13% du prix de vente. Cette augmentation a eu des répercussions néfastes auprès de l’ensemble de la filière de tourisme équestre nationale. Ne pouvant faire supporter une telle augmentation de prix à leur clientèle, certains professionnels se sont vus dans l’obligation de prendre sur eux cette augmentation, entrainant ainsi une diminution de leur chiffre d’affaire. En ces temps de crise économique, cette augmentation porte un coup dur à la filière tourisme équestre.

En réponse à cette augmentation, le 4 décembre 2014 à Nîmes les représentants des professionnels du tourisme équestre ont rencontrés Monsieur Jean Denat, président du Conseil Général du Gard et lui-même cavalier, pour le solliciter de plaider leur cause. Une délégation à cheval est ainsi allée déposer une demande de motion afin de considérer le tourisme équestre comme du transport de personne, et donc soumis à un taux de TVA de 10%. «Nous nous déplaçons à cheval pour démontrer que cet animal est toujours un moyen de locomotion, n’en déplaise à nos détracteurs législatifs…et politiques», a annoncé Patrick Viala, élu Chambre Agriculture du Gard, responsable dossier cheval et à l’initiative de cette rencontre.

La demande est claire :
« Les entreprises utilisant des équidés montés ou attelés à des fins de transport touristique doivent entrer  dans  le  régime  du  taux  de  TVA  réduit  à  10  %,  taux  applicable  à  tous  les  transports  de personnes, quel que soit leur mode de locomotion »

Cette demande a été appuyée par une lettre adressée à M. Manuel Valls, signé de M. Denat, amis du premier ministre.

Espérons que le cri d’alarme du tourisme équestre aura été entendu…

10364120_548214085321938_2425526306325620765_n10606071_548214118655268_7704755140995126488_n